Aux origines de Saint Barth : Christophe Colomb

C’est au cours de son second voyage que Christophe Colomb découvre Saint-Barthélemy qu’il nomme ainsi en souvenir de son frère. Cette île n’est pas très riche et les colons espagnols décident de ne pas s’y installer. Deux siècles plus tard, d’autres visiteurs, venus de Saint-Kitts-et-Nevis, une île voisine, y tentent leur chance, mais sans grand succès.

 

L’île est alors vendue à l’ordre de Malte et connait de nombreux déboires avant que des boucaniers et des pirates ne la trouvent à leur goût. Ils y développent un petit port de commerce. Elle le reste même après sa cession aux Suédois qui dure jusqu’en 1852, date à laquelle sa capitale est ravagée par un gigantesque incendie et rétrocédée à la France.

 

L’endroit préféré de Rockefeller dans les années 1950

Cet îlot volcanique connait un véritable essor touristique lorsque David Rockefeller le découvre dans les années 1950. En croisière avec sa femme Peggy, il tombe amoureux du panorama exceptionnel offert par l’île depuis la mer. Il décide d’y construire une maison en 1957. Il entraîne dans son sillage tous ses riches amis dont le célèbre banquier, passionné de voile, comme lui, Edmond de Rothschild.

 

Rockefeller fait construire une immense propriété sur le promontoire de l’anse de Colombier. Vous pouvez encore admirer aujourd’hui les vestiges de cette demeure.

 

Douceur de vivre, sport, détente et culture : le must des destinations touristiques actuelles

Partir à Saint-Barthélemy pour y passer des vacances, permet de découvrir une nouvelle façon de voyager. Préservée du tourisme de masse, l’île est appréciée pour la qualité des prestations qu’elle propose. C’est le symbole du tourisme de luxe dans le sens le plus noble du terme. Dans cet endroit, on anticipe vos moindres désirs et on veille à votre bien-être. Une location de villa à Saint Barth ou un cottage au pied des plages vous en convainc facilement.

 

Il y fait bon vivre, les habitants sont chaleureux et accueillants. La nourriture y est excellente et il est très facile de trouver des endroits où se restaurer. Les tables de Grand Cul-de-Sac, situées face au lagon vous régalent de produits simples et frais.

Les plages, les fonds marins, la mer se prêtent à toutes sortes de pratiques sportives. Planches à voilepaddlepaddle-yogacatamaranplongée, vous n’avez que l’embarras du choix !

La culture n’est pas en reste. Afin de satisfaire les exigences de clients insatiables, de nombreux festivals et autres événements se déroulent désormais toute l’année à l’image du Saint Barthelemy Family Festival, du Saint Barthelemy Gourmet Festival.

 

À Lire aussi :

Une île au charme très français dans les Antilles : Saint-Barthélemy

Saint-Barth : L'Histoire de l'Île

La Faune et Flore à Saint-Barth : Entre le Monde Aquatique et Terrestre